Le rapport d’ESET publié en février dernier concernant les principales tendances en matière de cybercriminalité révèle que les entreprises seront la cible privilégiée des criminels en 2015.

Les points critiques sur la sécurité informatique des entreprises

En 2014, la confidentialité des informations personnelles et la protection des individus contre les attaques en provenance du Web constituaient les principales préoccupations, avec les programmes malveillants détectés sur Android.

Cette année, les risques ont évolué. Les internautes ne sont plus les premiers visés par les tentatives d’intrusions ; c’est sur les organisations que les cybercriminels se concentrent désormais. En effet, celles-ci recourent de plus en plus au digital avec l’avènement du Cloud computing, du travail à distance, du BYOD (utilisation des terminaux personnels dans un contexte professionnel), etc.

De nouvelles contraintes apparaissent, ainsi que des brèches dont les dirigeants n’ont pas forcément conscience. Le célèbre éditeur de logiciels de sécurité veut par conséquent se positionner comme un conseiller et un partenaire des entreprises en leur fournissant des informations actualisées et exhaustives sur la cybercriminalité en 2015 et les préparer à y faire face en ajustant leurs technologies, leurs processus et la répartition de leurs ressources.

Un rapport centré sur 5 axes stratégiques

Du rapport d’ESET qui compile les résultats d’une analyse détaillée effectuée par une équipe d’experts en sécurité, quelques conclusions importantes peuvent être tirées afin de donner aux entreprises les moyens de se prémunir et de combattre ces menaces.

Cinq domaines prioritaires ont ainsi été identifiés, sur lesquels une vigilance accrue et des dispositifs de sécurisation plus puissants doivent être déployés. Ce sont l’évolution des APTs (« menaces persistantes avancées »), les malware au point de vente, les fuites de l’information, les vulnérabilités et la question des éventuels risques liés aux objets connectés.

L’objectif : maximiser la défense du parc informatique, des applications et des données des entreprises, quelles que soient les plateformes et supports physiques ou virtuels utilisés.

En même temps que ce rapport, ESET a annoncé le lancement d’une nouvelle gamme de solutions de sécurité destinées aux professionnels. C’est ainsi que ESET Endpoint protection Advanced et ESET Endpoint Protection Standard sont arrivés sur le marché à la fin du mois de février 2015. Dotés d’une nouvelle architecture, ces deux ensembles d’outils visent à répondre aux impératifs de protection des grands comptes, mais également des PME et les TPE, contre tous les types de menaces du monde virtuel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *